Rutshuru : Plus de 4 200 déplacés vivent dans des conditions difficiles à Bambo depuis octobre 2019

Ces déplacés viennent des groupements de Bukombo et Bishusha dans la chefferie de Bwito en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu. Selon des sources en groupement de Bambo, ces déplacés ont fui depuis octobre 2019, des affrontements entre les militaires FARDC et les groupes armés dans cette partie du territoire de Rutshuru.

Paul Rutiri, activiste de la nouvelle société civile à Bambo indique qu’une récente identification a dénombré plus de quatre mille 200 personnes déplacées. La même source ajoute que ces déplacés sont localisés principalement à Bambo centre et à Bugina.

Certains sont reçus dans des familles d’accueil, d’autres ont construit des abris provisoires dans des parcelles inoccupées.

« Ils manquent des vivres et même des soins médicaux, » dit-il.

Le fonctionnaire délégué adjoint du gouverneur à Bambo confirme la présence des déplacés dans cette entité à la suite des opérations militaires dans plusieurs coins de Bwito.

Isaac Kibira indique que, pour l’instant, il ne dispose pas de chiffres exacts de ces déplacés. Mais il estime que 4 mille 200, semble un chiffre exagéré.

En attendant, la nouvelle société civile à Bambo en appelle à une assistance humanitaire en faveur de ces déplaces qui, selon elle, vivent difficilement dans ce lieu de refuge.

Rédaction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.