KINSHASA : Félix Tshisekedi a inspecté l'évolution des travaux des homes à l'UNIKIN et des Sauts-de-mouton dans la ville ce jeudi

Ce jeudi 13 février 2020, le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a effectué une randonnée dans la capitale Kinshasa. De l’UNIKIN à l’inspection des différents chantiers de Sauts-de-mouton, la journée a été particulière pour les agents qui exécutent les travaux de réhabilitation des homes de l’UNIKIN et ceux qui sont dans la construction des Sauts-de-mouton.
Dans ce périple qui a commencé avec un bain de foule au Campus de l’Université de Kinshasa, Félix Tshisekedi s’est rendu pour voir de près l’évolution des travaux de réhabilitation des homes des étudiants après avoir été délogé à la suite d’une manifestation qui avait fini par la mort des agents de force de l’ordre.

À l’UNIKIN, Félix Tshisekedi s’est rendu également pour honorer la promesse qu’il avait faite au comité des étudiants de cette Alma mater lors qu’il avait reçu ce dernier à la suite des manifestations des étudiants qui réclamaient la baisse des frais académiques, manifestation qui avait poussé Thomas Luhaka, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), à suspendre toutes les activités académiques jusqu’à nouvel ordre [jusqu’au 24 février 2020, date communiquée pour la reprise des cours].
Après l’UNIKIN, Félix Tshisekedi s’est rendu inspecté l’évolution des travaux de construction des Sauts-de-mouton à travers la ville, travaux entamés dans le cadre du programme d’urgence des 100 Jours.

Senser réduire les embouteillages dans la capitale, les Sauts-de-mouton construits à Kinshasa semblent faire l’inverse.
Il sied de rappeler que, après la reprise des travaux le lundi 10 février dernier, après quelques semaines d’arrêt sur quatre chantiers, les tôles bleus qui cachent les éléphants blancs ont causé des dégâts énorme à la population Kinoise. Certains ont péri en prenant des motos, d’autres ont raté des vols, des réunions et autres rendez-vous important. Sans compter les conséquences économiques causées par ces bouchons.
Reste à espérer, disent certaines personnes, que le passage du chef de l’État fasse accélérer les travaux et voir si l’échéance du 30 juin que s’est fixé le gouvernement sera tenue.

Rédaction

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.