NORD-KIVU/ GOMA: Repression violente de la marche pacifique reclamant une justice équitable et l’acquittement de Vital KAMERHE.

Alors que l’UNC Fédération de Goma avait pris le soin d’informer le Maire de la tenue de cette marche, un dispositif important des hommes en uniforme a été remarqué devant les diffèrents bureaux du parti tôt le matin à Goma.

Alors qu’ils s’apprêtaient à commencer la marche selon l’ittinéraire qui a été communiqué à l’autorité, les membres ont été violement dispersés à gaz lacrimogènes.

Ce qui fait qu’ils se sont retrouvés à nombre très reduit devant la base de la Monusco et le mémo signé par plus 2000 personnes a bel et bien été déposé en mains propre du Chef de bureau de la Monusco Nord-kivu qui a promi le transférer fidèlement à sa hierarchie.

Le bilan fait état de :
– 2 blessés dont 1 cas grave interné à l’hopital KAMI- 4 Personnes arrêtées
– 10 motos arrêtées dont deux portée disparues.
– 11 téléphones portables emportés par les éléments de la Police.

Nous dénonçons l’usage des mêmes pratiques contre lesquelles nous nous sommes battu sous l’ère Kabila. Desire Kubuya Porte-parole Unc Goma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.